Pour être femme


Sur l’air des Canuts d’A. Bruant,
Paroles du groupe de femmes de Marseille « La Serpillère », années 70

Pour être femme, il faut avoir )
Des cheveux longs et des yeux noirs. ) bis
Il nous faut plaire dans la rue, au travail,
Oui, mais à la maison, on torche la marmaille.

Femmes opprimées, faut s’organiser.

Pour être femme il faut savoir )
Se taire et ne pas faire d’histoires. ) bis
On nous empêche de prendre la parole,
Car bien sûr, de penser, ce n’est pas notre rôle.

Femmes opprimées, faut s’organiser.

Pour être femme, il faut pouvoir )
Se crever du matin au soir. ) bis
A l’atelier, au bureau, à l’usine,
Et puis, à la maison, bouclées dans la cuisine.

Femmes exploitées, nous sommes des milliers.

Mais les femmes, ces hystériques, )
V’la qu’elles se mêlent de politique. ) bis
Avec tous ceux qui se battent aujourd’hui,
Elles combattront demain cette société pourrie.

Femmes opprimées, il nous faut lutter.

https://lesvoixrebelleschansonsfeministes.wordpress.com

Publicités
Cet article, publié dans Chansons, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s