MLF toujours là


Explications


Air de la chanson :

« Padam, padam » la musique a été composée en 1951 par Norbert Glanzberg, les paroles chantées par Edith Piaf sont d’Henri Contet. Chanson d’amour au rythme très entraînant, un peu obsédant . Est ce pour cela que les VR l’ont choisi pour dire que le féminisme resurgit toujours quand on le croit disparu ou parce que « ça sonnait bien » ?

Paroles :

Paroles des Voix Rebelles en 2010 pour fêter les 40 ans du Mouvement de Libération des Femmes en France, en rappelant ses premières actions publiques (de la gerbe à la Femmes du Soldat Inconnu au Manifeste des 343 « salopes »qui ont avorté ), puis les femmes qui en ont été les pionnières depuis plusieurs siècles et en terminant sur des perspectives d’un avenir meilleur. Chantée pour la première fois et dansé (la musique incite à valser) lors de la fête « Liberté, Egalité, Sororité » le 6 juin 2010 au cabaret « La flèche d’or » à Paris, les VR ont crée cette chanson pour dire que le mouvement des femmes continuait envers et contre tout et qu’il était un mouvement, de chacune et de toutes!

MLF toujours là

Sur l’air de Padam, padam de N. Glansberg, 1948, paroles des Voix Rebelles, mars 2010, pour les 40 ans du MLF

Rappelle-toi en 44, Alger, c’est le vote des femmes
Rappelle-toi en 70, la femme du soldat inconnu ;
En 71, les « salopes », elles étaient 343,
En 72, les Gouines rouges
Des lesbiennes s’éclatent au grand jour.
Toutes ensembles, toutes féministes.

Refrain :
Libération des femmes
Un mouvement de chacune et de toutes,
Libération des femmes,
MLF, t’appartiens à nous toutes.
Libération des femmes,
Mettre à bas l’ordre patriarcal,
Soyons libres et unies, combattantes, joyeuses,
Amazones et amoureuses

Rappelle-toi les femmes du passé,
Chères figures surgies de l’oubli,
Rappelle-toi, nous sommes filles d’Olympe,
Nous déclarons le droit de femmes,
Nous habitons Cité des dames,
Celle de Christine de Pisan,
Bataillons avec ta rapière
Belle chanteuse de Maupin,
Et enfin Une chambre à soi.

Maintenant toujours féministes
Mettons fin à toute régression
Maintenant toujours radicales
Nous luttons pour des femmes libres
Libres de choisir et de vivre
Libre de penser et d’aimer
Libre d’exister et de rire
Unies solidaires dans le monde
Nous voulons ce monde féministe

Christine de Pisan (1364-1430), poétesse, philosophe et miniaturiste d’origine italienne. Venue d’Italie à Paris avec son père, médecin et astrologue du roi Charles V, qui lui permet d’acquérir une grande culture. Veuve avec 3 enfants, elle doit vivre de sa plume et publie de nombreux ouvrages souvent en réponse à des débats philosophiques dont La cité des dames qu’on peut considérer comme une œuvre féministe. Elle dirige aussi à Paris un atelier de réalisation de miniatures.

Olympe de Gouges (1748-1793), actrice, écrivaine française, femme engagée dans la Révolution Française, pionnière du féminisme, elle a publié en 1791 La déclaration des droits de la femme. Opposée à la condamnation à mort du roi Louis XVI et à la politique de Terreur de la Convention Montagnarde et de Robespierre, elle a été guillotinée en novembre 1793.
Voir « MLF toujours là »

Virginia Woolf (1882-1941), écrivaine anglaise, essayiste, traductrice, critique littéraire, diariste et épistolière. Figure majeure du mouvement littéraire moderniste britannique, sa vision féministe du monde n’est pas confinée dans ses deux essais ouvertement féministes, Une chambre à soi (1929) et Trois Guinées, (1938) mais irrigue la totalité de son œuvre. Ses romans, comme Mrs Dalloway (1925) ou La promenade au phare (1927) dénoncent la violence de la société patriarcale et magnifient la résistance des femmes ; bon nombre de ses critiques sont autant de tributs éclatants aux femmes de lettres méconnues, chaînons invisibilisés d’un héritage littéraire féminin toujours récusé, dont Woolf se réclamait.

https://lesvoixrebelleschansonsfeministes.wordpress.com

Publicités
Cet article, publié dans Chansons, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s