Du pain et des roses

Sur l’air de l’Age d’or de Léo Ferré, 1959, paroles de Maria, de la chorale du « Collectif Droit des Femmes » de Toulouse

Nous aurons des nuits
De calme et de tendresse,
Et sans agression.
Nous aurons des jours
De joie et de richesse,
Et sans oppression.
Nous aurons la vie
Dedans nos maisons calmes
Et les yeux remplis
Des rêves de vacances.
Pour les femmes alors,
Sera l’âge d’or.

Nous aurons la joie
Du vent, pas la tempête,
Dans nos relations.
La balade du soir
Quand le travail s’arrête,
Sans humiliation.
Dans l’infini bleu
D’un avenir qui danse,
Les visages heureux
Diront que c’est Byzance.
Pour les femmes alors,
Sera l’âge d’or.
 
Nous aurons du pain,
Des roses, les yeux qui brillent.
Et chaque matin,
Dans la clarté fauve
De l’aube qui scintille,
D’un esprit serein,
Nous chanterons clair
Des rimes d’espérance,
En sachant la fin
Du temps de la violence.
Vienne, vienne alors,
Vienne l’âge d’or.

https://lesvoixrebelleschansonsfeministes.wordpress.com

Publicités
Cet article, publié dans Chansons, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s